incompréhensible

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : incomprehensible

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin incomprehensibilis, du préfixe in- « contraire de » et comprehensibilis « compréhensible ».

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
incompréhensible incompréhensibles
/ɛ̃.kɔ̃.pʁe.ɑ̃.sibl/

incompréhensible /ɛ̃.kɔ̃.pʁe.ɑ̃.sibl/ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut pas être compris.
    • La télépathie leur avait révélé sur Saturne des choses stupéfiantes. Sur Terre, ils ne découvraient que des faits incompréhensibles ou les faisant pouffer de rire. (Benjamin De Casseres, Arcvad le terrible, traduction de Émile Armand, dans Les Réfractaires, n°1, janvier 1914)
    • Sachant que ma nature est extrêmement faible et limitée et que celle de Dieu au contraire est immense, incompréhensible et infinie. (René Descartes, Médit. IV, 5.)
    • C’est lui [Dieu] qui fait de grandes choses, qui en fait d’incompréhensibles et de miraculeuses qui sont sans nombre. (Isaac Louis Lemaistre de Sacy, Bible, Job, IX, 10.)
    • Jusqu’à ce qu’il [l'homme] comprenne qu’il est un monstre incompréhensible. (Blaise Pascal, dans COUSIN.)
    • Tout ce qui est incompréhensible ne laisse pas d’être. (Blaise Pascal, Pensées, art. XII, 9, édit. HAVET.)
    • Incompréhensible que Dieu soit, et incompréhensible qu’il ne soit pas ; que l’âme soit avec le corps, et que nous n’ayons pas d’âme […] (Blaise Pascal, ib. XXIV, 97.)
    • Pour ne vouloir pas croire des mystères incompréhensibles, ils [les incrédules] suivent, l’une après l’autre, d’incompréhensibles erreurs. (Jacques-Bénigne Bossuet, Anne de Gonz.)
    • Dieu a mis en nous […] quelque chose qui peut se soumettre à sa souveraine puissance, s’abandonner à sa haute et incompréhensible sagesse […] (Jacques-Bénigne Bossuet, Duch. d’Orl.)
    • Saint Paul avait bien appelé le corps humain ressuscité un corps spirituel à cause des qualités divines, surnaturelles et supérieures aux sens dont il était revêtu ; à plus forte raison le corps du Sauveur mis dans l’eucharistie d’une manière si fort incompréhensible pouvait-il être appelé de ce nom. (Jacques-Bénigne Bossuet, Var. IV, § 7.)
    • Cette félicité incompréhensible dont jouiront les saints dans le ciel. (Louis Bourdaloue, Sur la récomp. des saints, 1er avent, p. 28.)
    • J’abuserais trop de ma faible raison, si je cherchais à comprendre pleinement l’être qui par sa nature et par la mienne doit m’être incompréhensible. (Voltaire, 1re homél. athéisme.)
  2. (Moins rigoureusement) Qui est très difficile à comprendre.
    • L’action des doses infinitésimales, quelque incompréhensible qu’elle paraisse aux meilleurs esprits, eu égard à son intensité, et quel que puisse être le caractère d’infinitésimalité qu’on lui suppose, aura toujours un résultat positif. (Gaspard-François-Charles Arréat, Éléments de philosophie médicale ou théorie fondamentale de la science des faits médico-biologiques, page 524, 1858)
    • La prestidigitation de certaines courtisanes réussit des tours incompréhensibles... (Pierre Louÿs, Trois Filles de leur mère, 1926)
    • Subitement, du haut de notre perchoir, la cause de ce mouvement incompréhensible des glaces se révéla. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. Qualifie une personne dont on ne peut s’expliquer le caractère, la conduite.
    • Rabelais surtout est incompréhensible : son livre est une énigme. (Jean de la Bruyère, I.)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

incompréhensible masculin

  1. (Par substantivation) (Au singulier) Ce qui ne peut pas être compris.
    • Pourquoi former des êtres sensibles et malheureux ? pourquoi le mal moral et le mal physique ? de quelque côté que je tourne mon esprit, je ne vois que l’incompréhensible. (Voltaire, Dial. 7.)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]