impétuosité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir impétueux et -osité.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
impétuosité impétuosités
\ɛ̃.pe.tɥo.zi.te\

impétuosité \ɛ̃.pe.tɥo.zi.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est impétueux, fougueux, ardent, violent.
    • Alors, si le vent du nord vient à souffler, ces graux sont promptement agrandis, il s'en forme même de nouveaux, et les étangs se déchargent en peu de jours d'une grande partie de leurs eaux ; ils se vident presque entièrement si le mistral (nord-ouest) souffle assez long-temps avec son impétuosité ordinaire. — (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, p. 74)
    • Don Juan -- Il n'est rien qui puisse arrêter l'impétuosité de mes désirs, je me sens un cœur à aimer toute la terre. — (Molière, Don Juan, acte I scène II)
    • C'est la justice qui a établi la société et qui la conserve. Sans la justice, nous serions encore errants et vagabonds, et sans elle, nos impétuosités nous rejetteraient bientôt dans la première confusion dont nous sommes heureusement sortis.— (Saint-Evremond, A M. le maréchal de Créqui (1671).)
  2. (Figuré) Extrême vivacité dans l’esprit, dans le caractère, dans les manières.
    • À qui prendrait à son compte le mot de M de Boureuille je riposterais que le talent, pour un chef, c'est de modérer les impétuosités des jeunes hommes en les admonestant doucement, sans les décourager par des paroles de glace. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p.11)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]