kibell

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen breton quibell (« cuve »)[1], de kib (« coupe ») avec le suffixe -ell.

Nom commun [modifier le wikicode]

Mutation Singulier Pluriel
Non muté kibell kibelloù
Adoucissante gibell gibelloù
Spirante cʼhibell cʼhibelloù
Durcissante inchangé inchangé

kibell \ˈkiː.bɛl\ féminin (pluriel: kibelloù)

  1. Baignoire.
    • Eur placʼhig vihan en deiz all a oa ocʼh en em walcʼhi en eur gibell. — (Lamp ar maro in Kannadig Gwalarn, niv. 3, 1933, p. 78)
      Une petite fille se lavait l’autre jour dans une baignoire.
  2. Baquet, cuve.
    • Evel ma ouezit, ar rezin pa vezont kutuillet a vez lakaet da c'hoi enn eur veol pe kibell ; ha tud a ziskcnn eno d'ho bresa ha d’ho flastra. — (Mouget e kibell ar gwin in Le Courrier du Finistère, n° 1602, 1er octobre 1910, p. 1)
      Comme vous le savez, le raisin quand il est cueilli, est mis à fermenter dans une cuve ; et des gens y descendent pour le fouler et l’écraser.
  3. Bassin (de fontaine).
    • Bravocʼh oa he daouarn hag he bizied eget taoladuriou ar melchon dour e-kreiz kibell gloz eur feunteun strinkus. — (Kulhwch hag Olwen traduit par Abeozen in Gwalarn, niv. 19, Diskar-amzer 1929, p. 56)
      Ses mains et ses doigts étaient plus beaux que les pousses de trèfle aquatique au milieu du bassin clos d’une fontaine jaillissante.
  4. Trou d'eau (au bord d'une rivière).

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499