bassin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Bassin

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Vers 1165) De l’ancien français bacin, du latin populaire baccinus, baccinum, de baccus, bacca « bac », du gaulois °bacca « charge, fardeau » (cf. gallois baich, breton bec’h, irlandais bac « obstacle »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bassin bassins
\ba.sɛ̃\
Un bassin de femme. (1)
Bassin du Jardin des Tuileries à Paris. (6)

bassin \ba.sɛ̃\ masculin

  1. (Anatomie) Grande cavité osseuse qui forme la base du tronc et sert de point d’attache aux membres inférieurs.
    • Cette dame s’est fracturé le bassin.
    • Là où, par exemple, on tient à mettre en valeur les caractères gynoïdes de la taille et du bassin (comme dans la littérature au tournant du XXe siècle), on va privilégier les vertugadins, les crinolines, les tournures et les corsets, lesquels vont finir par reconfigurer les corps en retour. — (Gaétan Brulotte, Œuvres de chair : figures du discours érotique, Presses de l’Université Laval, 1998, p. 453)
  2. Récipient ménager ressemblant à un grand plat creux et de forme ronde ou ovale.
    • On leur donna ensuite à laver dans un bassin d’or garni d’émeraudes et de rubis. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée XVIII, L’Ermite, 1748)
    • Quand nous eûmes pris la délicieuse boisson, l’hôtesse nous apporta de l’eau dans un bassin en fer, pour nos ablutions […] — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, E. Plon & Cie, Paris, 1883, p. 95)
  3. Les bassins d’une balance : (Par extension) Ses deux plateaux.
  4. (Religion) Plat où l’on reçoit les offrandes à la messe.
    • Il mit quelques pièces de monnaie dans le bassin.
  5. (Médecine) Vase à l’usage des malades pour recueillir les selles.
    • […], il s'est réveillé et m'a demandé de lui passer le bassin. Histoire d'être un peu gentille, je lui ai dit : « C'est bien la première fois que je vois un nouveau-né réclamer le bassin. » Il m'a répondu : « C'est le cerveau qui commande le cul. Avec un cerveau comme le mien, vous ne voudriez pas que je me conchiasse !... »
      Il a de ces réparties !... J'en suis restée bouche bée — mon bassin à la main.
      — (Pierre-Maurice Richard, Eugène, une fantaisie de la nature, Éditions Londreys, 1989, chap. 4)
  6. (Architecture) Pièce d’eau, ordinairement bordée de pierre ou de marbre.
    • Soudain, au bord du bassin, nous vîmes un petit chat qui buvait. Nous nous dissimulâmes derrière une touffe de seringas. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • Elle se redressa, longea le bassin qui se dressait au milieu du jardin, prit de l’eau dans ses mains et la porta à ses yeux pour cacher les traces de ses larmes. — (Out-el-Kouloub, « Zaheira », dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Bassin d’arrosage, de pisciculture, de décantation.
  7. (Océanographie) Zone océanique profonde.
    • Il [l’océan Indien] peut-être [sic] grossièrement divisé en deux parties principales, de part et d’autre de l’affleurement des Chagos et des Maldives, le long de 72°E (figure 45). La partie occidentale regroupe la mer d’Arabie, le bassin de Somalie, le bassin des Mascareignes (entre Madagascar et la ride joignant les Seychelles à l’Ile [sic] Maurice et la Réunion), et le canal de Mozambique. La partie orientale, la plus vaste, comprend le golfe du Bengale, le bassin de l’océan Indien central, le bassin des Cocos, le bassin Wharton et le bassin nord-australien, entre l’Australie et les Îles de la Sonde. — (Bernard Stéquert, ‎Francis Marsac, La Pêche de surface des thonidés tropicaux dans l’océan Indien, Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, Rome, 1986)
    • Bassin océanique : Voir BASSIN d). — (Bassin océanique, Dictionnaire hydrographique (S-32) de l’Organisation hydrographique internationale (OHI), 2010)
  8. (Géographie) Zone géographique en dépression.
    • Comme héritier de sa mère, Agnès de Bar, fille du comte Renault et épouse du comte Albert de Chiny, l’évêque Arnoul avait aussi des droits territoriaux dans le bassin de l’Aire et sur les coteaux argonnais. — (Jean François Louis Jeantin, Histoire de Montmedy et des localités meusiennes, Manuel de la Meuse, partie 1, 1861, p. 238)
    • Ici même, sur ce dernier ourlet du plateau de Lorette, qui commande le plaine de Douai-Liévin et le bassin de Lens […] la lutte fut infernale. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p. 199)
    • Il s’agit d’un système d’information transnational de crues mis en place dans les bassins de la Moselle, de la Nahe et, pour partie, de celui du Rhin (environ 55 000 km²). — (Examens environnementaux de l’OCDE : Luxembourg, OCDE, 2010, page 198)
    • Bassin : […]c) Ensemble de la zone contribuant à l’alimentation d’une rivière, d’un lac, d’un réseau de drainage. On dit aussi bassin hydrographique, bassin fluvial et bassin versant.
      d) Dépression de forme générale plus ou moins arrondie et d’étendue variable.
      — (Bassin, Dictionnaire hydrographique (S-32) de l’Organisation hydrographique internationale (OHI), 2010)
  9. (Géographie) Région socio-économique, groupement de ressources.
    • Le bassin houiller du Nord.
  10. (Démographie) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Bassin de population, d’emploi.
    • Le bassin d’emploi de Montbéliard se confond de plus en plus avec celui de Belfort.
  11. (Marine) Lieu où les bâtiments jettent l’ancre. Grande enceinte pratiquée dans un port à marée, dans un havre, et fermée par des portes ou des vannes, pour que l’eau ne s’en écoule pas et maintienne toujours à flot un certain nombre de bâtiments.
    • Bassin : a) Étendue d’eau abritée, servant aux opérations portuaires, en communication soit avec la mer, soit avec un Avant-port, soit avec un autre bassin, parfois par l’intermédiaire d’une écluse.
      b) Abréviation de bassin de radoub (cale sèche).
      […] — (Bassin, Dictionnaire hydrographique (S-32) de l’Organisation hydrographique internationale (OHI), 2010)
    • Ce port est bon, mais son bassin est très petit.
    • Les bassins du Havre.
    • Bassin à flot : Bassin fermé par une écluse qui maintient constante la hauteur de l’eau.
    • Bassin de marée : Où la hauteur d’eau est soumise au flot et au jusant.
    • Bassin naturel, artificiel, de calfatage, d’échouage, de radoub, de carénage.
  12. (Belgique) (Par extension) Piscine.
    • Je vais au bassin (de natation) avec l’école demain.

Notes[modifier le wikicode]

Le Bassin parisien s’écrit avec une majuscule.

Dérivés[modifier le wikicode]

Composés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

bassin \Prononciation ?\

  1. (argot parisien, début du XXe siècle) Ennuyeux.
    • Mon petit Toby, tu es bassin. — (Colette, Dialogues de bêtes, Le voyage)

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • bassin sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

bassin \Prononciation ?\

  1. Bol.

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

bassin \Prononciation ?\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. Bol.

Synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]