léthargie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin lethargia.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
léthargie léthargies
\le.taʁ.ʒi\

léthargie \le.taʁ.ʒi\ féminin

  1. (Médecine) Sommeil profond et continu qui donne au malade une apparence d’insensibilité complète.
    • Être en léthargie.
    • Tomber en léthargie.
    • On le croyait mort, il n’était qu’en léthargie.
    • Et ce médecin qui ne venait point, ce médecin des morts, comme le nommait madame Gabin ! Lui, verrait bien tout de suite que j’étais simplement en léthargie. — (Émile Zola, La Mort d’Olivier Bécaille, 1879)
  2. (Figuré) Grande insensibilité, extrême nonchalance.
    • Sortir d’une profonde léthargie. — Tirer quelqu’un de sa léthargie.
  3. (Figuré) Assoupissement ; torpeur.
    • D’autre part, la crise très sérieuse que le Maroc traverse en ce moment, crise amenée précisément par les tendances réformatrices de Mouley Abd-El-Aziz, démontre à l’évidence que le Maghrib, plongé depuis des siècles dans une léthargie profonde, ne se relèvera jamais de ses propres forces. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 14)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]