lucre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Vers 1460) Du latin lucrum (gain, profit).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
lucre lucres
\lykʁ\

lucre \lykʁ\ masculin

  1. Profit plus ou moins licite que l’on recherche dans une entreprise.
    • Il fut le promoteur de la loi Claudia, destinée à contenir chez les sénateurs l’esprit de lucre dont ils se laissaient envahir […] (Gustave Bloch, La République romaine, Flammarion, 1913)
    • Le Chartrain est cupide, apathique et salace, répliqua l’abbé Plomb ; cupide surtout, car la passion du lucre est ici, sous des dehors inertes, féroce. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Avec la restauration de la famille, (en tant que « cellule sociale ») de l’héritage, et du legs, le goût du lucre, de la possession particulière, reprennent le pas sur le besoin de camaraderie, de partage et de vie commune. (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)
    • Mais ce n’est pas seulement par goût de la tyrannie que les policiers agissaient ainsi, c’est aussi par goût du lucre. Les tracasseries, le « chantage » qu’ils exerçaient sur les juifs apeurés avaient pour but de leur extorquer de fréquentes « étrennes ». (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)


Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin lucrum (« profit »).

Nom commun[modifier]

Indénombrable
lucre
\ˈluːkə\
ou \ˈluːkɹə\

lucre

  1. (Soutenu) Lucre.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • lucre sur Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier]

  • Cet article est adapté ou copié (en partie ou en totalité) de l’article du Wiktionnaire en anglais, sous licence CC-BY-SA-3.0 : lucre, mais a pu être modifié depuis.