lupanar

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1532) Du latin lupanar (« lieu de débauche, lieu de prostitution »), dérivé de lupa (littéralement « louve » et au sens figuré « courtisane, prostituée »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
lupanar lupanars
\ly.pa.naʁ\

lupanar \ly.pa.naʁ\ masculin

  1. Établissement où se pratique la prostitution.
    • Malheureusement dans les conditions actuelles de la vie, où l’on spécule sur la virginité des demoiselles comme sur un capital destiné à faciliter l’entreprise d’une bonne affaire, où de pieux moralistes, qui tolèrent comme péché véniel pour les jouvenceaux leur abonnement au lupanar, admettent par contre les châtiments paternels les plus rigoureux pour les pures idylles se passant d’autorisation, […] — (Jean Marestan, L’Éducation Sexuelle, Éditions de la "Guerre Sociale", 1910, page 91)
    • Jamais, peut-être, pareille orgie ne s’était déroulée à la face du ciel depuis les tristes âges du paganisme, et, si je n’avais été prévenu, je me serais cru transporté par un songe diabolique dans les sentines de Suburre, dans les lupanars de Capoue. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Dans ces conditions je visitai des usines, ateliers, coopératives, écoles, laboratoires, instituts, crèches, asiles de vieillards, d’anciens lupanars changés en maisons de la culture et toutes sortes d’ouvrages en chantier : tunnels, barrages, ponts, voies ferrées, etc. — (René Depestre, Éros dans un train chinois, page 15)
  2. (Figuré) Lieu d’accouplement.
    • Ces félins ont opéré au cours de leur histoire un véritable troc génétique à grande échelle : des gènes de lion chez le jaguar, des gènes de tigre chez le léopard, etc. Bref, la signature d’un vrai lupanar de félidés, qui s’est étalé sur plus de trois millions d’années ! — (Benjamin Prud’homme, Nicolas Gompel, « Quand le jagupard brasse la définition de l’espèce » sur LeMonde.fr, Le Monde. Mis en ligne le 11 octobre 2017, consulté le 19 octobre 2017)

Synonymes[modifier]

→ voir maison close

Traductions[modifier]

→ voir maison close

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé de lupana (« louve », « prostituée ») avec le suffixe locatif -ar.

Nom commun [modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif lupanar lupanaria
Vocatif lupanar lupanaria
Accusatif lupanar lupanaria
Génitif lupanaris lupanarium
Datif lupanarī lupanaribus
Ablatif lupanarē lupanaribus

lŭpānăr \lʊ.ˈpaː.naɾ\ neutre

  1. (Sexualité) Bordel, établissement où se pratique la prostitution, maison close.
    • qui in lupanari accubat. — (Plaute, Bacchides 3.3)
    • Aemilia et Iulia sunt reginae lupanaris.

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Références[modifier]

Espagnol[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin lupanar.

Nom commun [modifier]

lupanar (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. (Sexualité) Lupanar.

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Portugais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin lupanar.

Nom commun [modifier]

lupanar (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. Lupanar.

Synonymes[modifier]