majorquin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Majorquin

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1842 [1842]) De Majorque, avec le suffixe -in.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin majorquin
\ma.ʒɔʁ.kɛ̃\
ou \ma.jɔʁ.kɛ̃\
majorquins
\ma.ʒɔʁ.kɛ̃\
ou \ma.jɔʁ.kɛ̃\
Féminin majorquine
\ma.ʒɔʁ.kin\
ou \ma.jɔʁ.kin\
majorquines
\ma.ʒɔʁ.kin\
ou \ma.jɔʁ.kin\

majorquin \ma.ʒɔʁ.kɛ̃\ ou \ma.jɔʁ.kɛ̃\

  1. Relatif à Majorque (île des Baléares), à ses habitants (les Majorquins).
    • [1842] Or donc, quand on a fait la sottise de venir ici, la seule manière de la réparer, c’est de s’en aller ? — C’est ce que je vous conseille, ou bien prenez patience, beaucoup de patience ; mucha calma, c’est la sagesse majorquine. — (George Sand, Un hiver à Majorque, publié en livre en 1842, première partie, (chapitre) V, page 56 dans l’édition ci-après ; éditeur Glénat, deuxième édition revue et corrigée, texte établi par Jean Maillon et Pierre Salomon, 1993, 210 pages ISBN 2-7234-1639-9.)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Invariable
majorquin
\ma.ʒɔʁ.kɛ̃\
ou \ma.jɔʁ.kɛ̃\

majorquin \ma.ʒɔʁ.kɛ̃\ ou \ma.jɔʁ.kɛ̃\ masculin

  1. (Dialectologie) Dialecte catalan parlé à Majorque.

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
majorquin majorquins
\ma.ʒɔʁ.kɛ̃\
ou \ma.jɔʁ.kɛ̃\
Un majorquin.

majorquin \ma.ʒɔʁ.kɛ̃\ ou \ma.jɔʁ.kɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : majorquine)

  1. (Zootechnie) Race de cheval, originaire de l’île de Majorque, un cheval de selle de robe noire.

Variantes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1873] « MAJORQUIN [...] (ma-jor-kain [...]) [...] » — (Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du dix-neuvième siècle, Volume 10 (L-MEMN), 1873, entrée « majorquin » page 984, colonnes 4 ; Gallica procure en ligne le fac simile de la page 984[1])
  • [1965] Alphonse Juilland, Dictionnaire inverse de la langue française, Mouton & Co, 1965, XL pages + 503 pages ; « majorquin » cité en page 154, avec la prononciation \ʒ\ pour le j.