manœuvrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : manoeuvrer

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien français manovrer, du latin populaire *manuoperare, du latin classique manu (« avec la main ») operari (« travailler »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

manœuvrer \ma.nœ.vʁe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Faire fonctionner avec la main.
    • Jim manœuvra le cordon d'un vasistas, mais l'ouverture donnait sur la loge de Gaby Million où la vedette avait laissé ses chiens. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Manœuvrer un appareil. - Manœuvrer une pompe.
    • (Marine)Manœuvrer les voiles, le gouvernail, etc. - Manœuvrer un vaisseau.
  2. (Par analogie) Amener quelqu’un à agir contre sa volonté et ses intérêts.
    • N'est-il pas invraisemblable que le prince de Bismarck, qui manœuvrait sa presse comme un régiment, ait été étranger à cette campagne?. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

manœuvrer intransitif

  1. (Marine) Faire la manœuvre.
    • (Par analogie)MM. Deschamps et Crémieux s'étaient couchés dans la nacelle par le conseil de M. Godard, qui restait debout, cherchant à manœuvrer de manière à arrêter la marche de l'aérostat. (Julien Turgan, Les Ballons: histoire de la locomotion aérienne, 1851, chap.18, p.203)
  2. (Militaire) Faire des manœuvres.
    • Les vieux ramollots du temps jadis, ces vétérans des guerres d'Italie et de Crimée qui promenaient leurs redingotes sanglées à la taille et épinglées de rouge à la boutonnière sous les ombrages du Champ-de-Juillet en regardant manœuvrer les jeunes recrues, […]. (Léon Jouhaud, Souvenirs de la grande guerre, 1919, édit.2005, p.100)
  3. (Militaire) Art qu’un général déploie pour réussir dans ses projets, soit qu’il veuille attaquer l’ennemi, soit qu’il veuille l’éviter.
    • Ce général manœuvra si habilement qu’il força l’ennemi à battre en retraite.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]