mancenillier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De son fruit, la mancenille ; de l’espagnol manzanilla (« petite pomme »), en raison de la ressemblance de ceux-ci avec ceux du pommier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mancenillier mancenilliers
\mɑ̃s.ni.je\
ou \mɑ̃.sə.ni.je\

mancenillier \mɑ̃s.ni.je\ ou \mɑ̃.sə.ni.je\ masculin

Le mancenillier.
Un mancenillier.
Brûlure de la peau par contact avec des feuilles de mancenillier.
  1. (Botanique) Arbre toxique de la grandeur du noyer, (Hippomane mancinella), qui croît en Arabie et en Amérique équatoriale, particulièrement aux Antilles, sur littoral sableux, au latex très toxique, déclenchant par contact avec la peau ou les muqueuses, une inflammation intense, aux feuilles et fruits toxiques aussi (dermatites sévères au contact de la peau).
    • Paris s'y trouve comparé à un mancenillier, arbre mortel pour qui s'endort à son ombre, et les femmes de la capitale sont du même coup considérées comme des mancenilles responsables de la désagrégation morale et physique des hommes qui les fréquentent. — (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
  2. (Figuré) Abri précaire, offrant une fausse impression de calme, de sérénité.
    • Il y avait des lieux privilégiés, où il était, où il devait être bon de rester et de se tenir, — d’autres dont le nom à peine prononcé jetait de l’ombre, une ombre de mancenillier. — (Julien Gracq, Récit, in Manuscrits de guerre, vers 1941-1942, p. 164)
    • À la différence des orléanistes cherchant à se persuader que le pays consentirait à dormir de longues années sous le mancenillier d'une gloire militaire, les bonapartistes aperçurent que le mac-mahonisme ne vivrait que s'il se résolvait en une dictature. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

Notes[modifier le wikicode]

  • Peut être utilisé avec une majuscule (Mancenillier) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]