inflammation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin inflammatio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
inflammation inflammations
\ɛ̃.fla.ma.sjɔ̃\

inflammation \ɛ̃.fla.ma.sjɔ̃\[1] féminin

  1. Action par laquelle une matière combustible s’enflamme, ou résultat de cette action.
    • Levers et couchers du soleil, de la lune et des autres astres peuvent résulter respectivement d’une inflammation et d’une extinction […] — (Épicure, Lettre à Pythoclès, traduction anonyme)
    • Suivant le chevalier de Ville, le plus ancien mode d’inflammation des mines en usage étaient la traînée de poudre et l’étoupille ou estoupin. — (H. Wauwermans, Applications nouvelles de la science et de l'industrie à l'art de la guerre, Bruxelles, chez E. Guyot, 1869, p. 112)
  2. (Figuré) (Médecine) État morbide caractérisé surtout par la chaleur, la douleur, la rougeur et la tuméfaction de la partie malade.
    • Une éruption caractéristique couvrit le corps du bébé. C’était une scarlatine d’espèce maligne, qui devait nécessairement amener une inflammation interne. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • L’inflammation consécutive peut en même temps, déterminer le gonflement des ganglions sous-glossiens. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Le 18 décembre, Gambetta ressent de cruelles douleurs au ventre : l’abdomen graisseux et gonflé présente une sorte d’empâtement : c’est ce que les traités de médecine de l’époque désignent sous le nom de pérityphlite, inflammation greffée sur le cœcum et risquant de provoquer soit la péritonite simple, soit la péritonite par perforation. — (Alexandre Zévaès, Histoire de la Troisième République, 1870 à 1926, Éditions Georges-Anquetil, 1926, p. 217)
    • L’hydrosalpinx est la dilatation de la trompe de Fallope par un liquide séreux, clair qui comprime l’épithélium muqueux. Il représente une séquelle d’inflammation tubaire. — (Alan Stevens & James S. Lowe, Anatomie pathologique générale et spéciale, De Boeck Supérieur, 1997, p. 376)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. M.-A. Lesaint,Traité complet de la prononciation française dans la seconde moitié du XIXe siècle, Wilhelm Mauke, Hambourg, 1871, seconde édition entièrement neuve, p. 22 :
    Dans flamme et oriflamme, l’a est long : flâme, oriflâme ; mais il est bref dans enflammer, flammèche, inflammable, inflammation, inflammatoire, qu’on prononce anfla-mé, fla-mèche, ainfla-mable, etc.

Suédois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Commun Indéfini Defini
Singulier inflammation inflammationen
Pluriel inflammationer inflammationerna

inflammation \Prononciation ?\ commun

  1. (Médecine) Inflammation.

Dérivés[modifier le wikicode]