mariage blanc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de mariage et de blanc.
L’expression a été popularisée dans ce sens avec la nouvelle puis la pièce de théatre Mariage blanc de Jules Lemaître en 1891.

Locution nominale[modifier]

Singulier Pluriel
mariage blanc mariages blancs
\ma.ʁjaʒ blɑ̃\

mariage blanc \ma.ʁjaʒ blɑ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Mariage non consommé.
    • Toutefois la compassion de M. de Sénange envers Adèle qu’il sauve du couvent grâce à un mariage blanc, la fidélité à la fille d’un ami décédé […]. (Huguette Krief, Vivre libre et écrire: anthologie des romancières de la période révolutionnaire, Éditeur Presses Paris Sorbonne, 2005)
  2. (Droit) Mariage de complaisance contracté dans d’autres buts que la vie commune, généralement pour en tirer un avantage.
    • En revanche, lorsqu’il il y a soupçon de mariage blanc, il a la possibilité de saisir le procureur de la République, lequel peut surseoir à la célébration du mariage pour enquêter pendant au plus deux mois avant de statuer. (Laetitia van Eeckhout, L’immigration, Éditeur Odile Jacob, 2007)

Antonymes[modifier]

Hyperonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]