mariage pluvieux, mariage heureux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de mariage, pluvieux et heureux. Formé à partir de la version longue du proverbe : "Mariage pluvieux, mariage heureux, venteux malheureux". Ce dicton est formé sur l'association entre la pluie, la fécondité et par extension le bonheur des mariés.
Ne pas confondre avec l’expression mariage plus vieux, mariage heureux qui, selon R. Galisson, est une déformation récente de l'expression originale "mariage pluvieux, mariage heureux". Cette forme n’apparaît qu'à la fin du XXe siècle. Selon l'Académie Française, "la forme mariage plus vieux, mariage heureux, au-delà du jeu de mots qu’elle crée avec l’expression populaire, n’est, elle, jamais employée."

Locution-phrase [modifier]

mariage pluvieux, mariage heureux \ma.ʁjaʒ ply.vjø ma.ʁjaʒ œ.ʁø\

  1. (Proverbial) Une union de deux personnes par temps de pluie a des chances de se prolonger dans la joie.
    • "Mais bien vite, une consternation se répandit sur tous les visages, car depuis peu il tombait une petit pluie fine et pénétrante. "Mariage pluvieux, mariage heureux" murmuraient gentiment les curieux dont le nombre cependant ne cessait de croître" (Michel Dugast Rouillé, Hubert Cuny, Hervé Pinoteau, Les grands mariages des Habsbourg, 1955, p. 126)
    • Le mariage eut lieu à la mairie un jour pluvieux de février, mariage pluvieux mariage heureux. Mariage dans l'intimité, avait-on spécifié sur les faire-part. (Paule Darmon, Baisse les yeux, Sarah, Grasset, 1992)
    • D'abord il y a eu le mariage d’Éliane et de Frantz par une journée maussade. "Mariage pluvieux, mariage heureux" répétaient sans cesse les invités. Éliane était resplendissante dans sa robe style directoire […]. (Michel Geny-Gros, Les Rives du Fier, 2006, p.9)
    • Pourtant, «mariage pluvieux, mariage heureux»: tout le monde devrait se marier en automne, l'époux chaussé de bottes en caoutchouc et l'épouse munie d'un parapluie à la place du bouquet. Mise en pli raplapla et gomina dégoulinante. (Nicolas Korsakov, Le Syndrome du cactus, Éditions Publibook, 2012, p.37)

Voir aussi[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]