martyriser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de martyr, avec le suffixe -iser.

Verbe [modifier le wikicode]

martyriser \maʁ.ti.ʁi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire souffrir le martyre.
    • Je vous disais donc que la Chouette me martyrisait pour me faire pleurer, […] — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Un homme blanc, âgé de dix-sept ans à peine, attaché à un poteau, servait de but aux couteaux des Peaux-Rouges, qui se divertissaient à le martyriser avant de le sacrifier à leur rage sanguinaire. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • À chaque fois qu’un tel incident survenait, elle était corrigée. Bien que son père la martyrisa, elle lui annonçait où la pêche serait bonne, où un typhon apparaîtrait. Au début, son père ne croyait pas à ses prédictions. — (Le Courrier du Vietnam, Amours maternels, lecourrier.vn, 12 décembre 2020)
  2. (Figuré) (Par hyperbole) Faire souffrir de grandes douleurs, de grands tourments.
    • Ses rhumatismes le martyrisent. — Martyriser un enfant. — Martyriser les animaux.
    • Mon Dieu ! je vous aime, je vous aime… Pourquoi prenez-vous plaisir à me martyriser ainsi ? — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]