mortaise

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : mortaisé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIIe siècle) De l’ancien français mortaise.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
mortaise mortaises
\mɔʁ.tɛz\
Mortaise

mortaise \mɔʁ.tɛz\ féminin

  1. (Arts) Entaille, généralement de section rectangulaire, pratiquée dans une pièce de bois ou de métal pour y recevoir le tenon d’une autre pièce quand on veut les assembler.
    • Les deux longs côtés de la mortaise qui répondent à la largeur du tenon , doivent toujours être dirigés parallèlement au fil du bois. (A. R. Émy, Traité de l’art de la charpenterie, vol. 1, 1837, p. 262)
    • Quand on veut que la cheville fasse tirage, on perce d’abord la mortaise de part en part, le tenon n’y étant pas ; on met le tenon en place, on marque les trous, on retire le tenon, on perce les trous un peu plus haut qu’ils ne doivent l’être. (Alexandre-Édouard Baudrimont, Dictionnaire de l’industrie manufacturière, commerciale et agricole, t. 10, Baillière, 1841, p. 593)
  2. (Marine) Vide d'un moufle où l'on met le rouet, trou dans lequel passe la tête du mât de hune.

Variantes[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus mortaise figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : charpente.

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe mortaiser
Indicatif Présent je mortaise
il/elle/on mortaise
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je mortaise
qu’il/elle/on mortaise
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
mortaise

mortaise \mɔʁ.tɛz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de mortaiser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de mortaiser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de mortaiser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de mortaiser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de mortaiser.

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIIe siècle) Étymologie obscure :
  1. mordre, correspondant à la partie contenant la racine (le tenon) d'une dent[1] ;
  2. selon Louis Marcel Devic, emprunt à l’espagnol mortaja qui remonterait lui-même à l’arabe murtazza, participe passé de رز, razza (« insérer ») ; cela semble peu vraisemblable[2] aussi bien du point du vue phonétique que chronologique : la forme mortoise s'accordant mal avec le mot arabe et l’espagnol mortaja n'étant attesté qu’en 1734.

Nom commun[modifier]

mortaise \Prononciation ?\ féminin

  1. (Technique) Mortaise.
    • Et nud à nud (pour mieux leurs corps ayser)
      Les vy tous deux par ung trou de mortaise.
      (François Villon, Ballade)
  2. (Sexualité) Sexe de la femme (voir écrou pour le lien sémantique).

Variantes[modifier]

Dérivés[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]