munus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Comme munia (« offices »), de l’indo-européen commun *mei [1][1] (« changer, échanger »), dont les dérivés (→ voir monnaie, municipalité, immunité, etc.) se réferent aux échanges de biens et services dans une société selon les lois et les règles établies. Préfixé avec co-, il donne le latin communis (« commun, public ») et le vieux haut allemand gamains, gemein en allemand.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif munus munera
Vocatif munus munera
Accusatif munus munera
Génitif munerĭs munerum
Datif munerī muneribus
Ablatif munerē muneribus

mūnus \Prononciation ?\ neutre

  1. Devoir, office, emploi, fonction, tâche.
    • munus praestare, Cicéron : accomplir son devoir, remplir sa tâche.
  2. Service public, magistrature, obligation envers l'État, charge.
    • munus consulare, Cicéron : dignité consulaire, consulat.
  3. Service rendu, bienfait, grâce, faveur.
    • munera ditium, Salluste : les bienfaits des riches.
  4. Derniers devoirs, honneurs suprêmes, funérailles, sépulture.
    • (eum) amplo munere extulit, Nepos : il l'ensevelit en grande pompe.
  5. Présent, don, gratification, cadeau, offrande.
    • hoc muneris tui est, Horace : je t'en suis redevable.
  6. Spectacle public (donné par les magistrats), jeu solennel, combat de gladiateurs.
    • munus dare (praebere, edere) : donner des jeux publics, donner un combat de gladiateurs.
  7. Édifice construit par un particulier à l'usage du public.
    • Pompeii munera, Vell. : théâtre de Pompée.
  8. (Religion) Don de la grâce, grâce divine.

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Pokorny mei-2 (StarLing etymological database)