nœud gordien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir nœud et gordien

Locution nominale[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
nœud gordien
\nø gɔʁ.djɛ̃\
nœuds gordiens
\nø gɔʁ.djɛ̃\

nœud gordien masculin singulier

  1. Nœud légendaire qui liait le timon du char du roi Gordias. Il était dit que quiconque parviendrait à le dénouer deviendrait, selon une prophétie, le maître de l’Asie, ce qu’accomplit Alexandre en le tranchant d'un coup d'épée.
  2. (Par métaphore) Problème inextricable, finalement résolu par une action brutale.
    • L'homme le plus habile peut-être à former de ces nœuds gordiens politiques que le temps, aidé de la raison, peut seul dénouer. (Saint-Just)
    • L’homme ordinaire tranche le nœud gordien que constitue un mariage d’argent avec l’épée de la tyrannie. L’homme fort pardonne. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]