lier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin ligare.

Verbe [modifier]

lier \li.je\ ou \lje\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Serrer avec une corde ou avec toute autre chose flexible.
    • Deux autres aides […] enlevèrent rapidement la camisole de Troppmann, lui placèrent les mains derrière le dos, les lièrent en croix et lui couvrirent le corps de courroies. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Lier un fagot, une botte de foin, une gerbe de blé. — Lier avec un mouchoir.
    • En ce moment, l'entretien fut interrompu par l'apparition de Tord-Chêne, qui frappa le petit avec un gros gourdin, en lui reprochant de n'avoir pas seulement lié encore un fagot. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)
    • Vous liez ce sac trop lâche, il faut le lier plus serré, plus étroitement.
    • Lier des fleurs ensemble pour en faire un bouquet.
    • Lier un paquet. — Lier un homme à un arbre, à un poteau. — Lier un fou furieux.
  2. (Fauconnerie) Saisir l’oiseau avec ses serres, en parlant d'un oiseau de proie.
  3. Faire un nœud.
    • Lier les cordons de ses souliers.
    • Lier des rubans.
  4. Joindre ensemble différentes parties par quelque substance qui s’incorpore dans les unes et dans les autres.
    • Seules la testostérone et la dihydrotestostérone sont des androgènes actifs qui se lient spécifiquement aux récepteurs des androgènes. — (Loïc Guillevin, Sémiologie médicale, 2e éd., Lavoisier, 2011, p.343)
    • La chaux et le ciment servent à lier les pierres.
  5. (Cuisine) Donner de la consistance, épaissir une sauce.
    • Lier une sauce.
    • La farine sert à lier les sauces.
    • Il faut remuer cette sauce jusqu’à ce qu’elle se lie.
    • Ces ingrédients ne peuvent pas se lier, s’incorporer ensemble.
  6. Joindre les lettres dans l’écriture.
    • Lier les lettres.
    • Liez bien vos lettres.
    • Liez mieux vos lettres.
  7. (Musique) Exécuter successivement deux ou plusieurs notes d’un même coup d’archet, ou d’un seul coup de langue sur un instrument à vent, ou d’un seul coup de gosier en chantant.
    • Lier des notes.
  8. Faire une liaison lors d’un énoncé, modifier la prononciation d’un mot en fonction de son contexte dans la phrase.
    • Dans le mot « quinquet » le « t » ne se lie pas.
    • - Comment allez-vous? demandai-je à Mme Pergamino en veillant à éviter de lier le t de comment à l’a d’allez-vous, car c'est le ton du ton dans les VIIIe et XVIe arrondissements de Paris. — (Maurice Bedel, Mémoire sans malice sur les dames d'aujourd'hui, 1935)
  9. (Figuré)
    • Lier les idées, les propositions, les pensées, les parties d’un discours, etc., Les unir entre elles, les enchaîner les unes aux autres.
    • La logique est l’art de lier les idées.
    • Ce conférencier n’a pas bien lié les différentes parties de son exposition.
    • Toutes les parties de cette démonstration sont étroitement liées.
    • Les scènes de cette pièce se lient mal entre elles, Elles ne sont point amenées les unes par les autres.
    • Le fait que vous racontez se lie à une aventure dont j’ai connaissance, Il a du rapport avec cette aventure, il s’y rattache.
    • Lier partie, Concerter son action, unir ses intérêts avec une ou plusieurs personnes.
    • Ils ont partie liée, leurs intérêts dépendent les uns des autres.
    • On dit dans le même sens :
    • Mon sort est lié au vôtre.
    • Jouer en parties liées, Jouer avec la condition que l’enjeu appartiendra à celui qui aura gagné le plus de parties sur un nombre déterminé.
  10. (Figuré)
    • Lier amitié avec quelqu’un, Contracter amitié avec quelqu’un.
  11. (Figuré) Entrer en conversation, en commerce, en relations avec quelqu’un.
    • Jean-Joseph Pasteur, sans qu'on put l'accuser de fierté, ne se liait pas facilement. Dans les habitudes ou le langage, il n'avait rien d'un sous-officier à la retraite. Ne parlant guère de ses campagnes, il n'entrait jamais dans un café. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 12)
  12. (Figuré) Attacher, unir, enchaîner ensemble en parlant des personnes.
    • La sympathie les a liés autant que l’intérêt.
    • Ils sont liés d’une étroite amitié.
    • Je me suis liée avec lui.
    • Ils se sont liés dès qu’ils se sont connus.
    • Nous nous sommes liés d’amitié.
  13. Astreindre, obliger.
    • Qu’est- ce qui vous lie ?
    • Les paroles, les contrats lient les hommes.
    • Son serment, sa parole le lie d’une manière indissoluble.
    • Je suis lié par ma promesse.
    • Se lier par un serment, un vœu, etc. S’astreindre à quelque obligation par un serment, par un vœu, etc.
  14. (Religion) Exprime le pouvoir de juridiction spirituelle donné par Jésus-Christ à l’église, au for intérieur et au for extérieur.
    • Lier ou délier.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « lier [li.je] »

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]