n’avoir qu’à se baisser et à prendre

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

     Composé de prendre et de baisser.
    → voir n’avoir qu’à

    Locution verbale [modifier le wikicode]

    n’avoir qu’à se baisser et à prendre \Prononciation ?\ intransitif — (se conjugue → voir la conjugaison de prendre)

    1. (Figuré) (Ironique) Paraître aisé et qui ne pas l’être, en parlant d'une chose.

    Traductions[modifier le wikicode]

    Prononciation[modifier le wikicode]

    • France (Lyon) : écouter « n’avoir qu’à se baisser et à prendre [Prononciation ?] »
    • France (Vosges) : écouter « n’avoir qu’à se baisser et à prendre [Prononciation ?] »
    • France (Lyon) : écouter « n’avoir qu’à se baisser et à prendre [Prononciation ?] »

    Références[modifier le wikicode]

    Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (prendre)