baisser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIe siècle) Du latin populaire *bassiare, dérivé de bassus (« bas »), qui donnera baissier en ancien français avant d’atteindre la forme actuelle [1].

Verbe [modifier]

baisser \bɛ.se\ transitif ou intransitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se baisser)

  1. Faire descendre, mettre plus bas.
    • Baisser les glaces d’une voiture. — Elle baissa son voile.
  2. (Par extension) Incliner vers le sol.
    • La fillette baissa d’abord la tête puis la releva craintivement et nous regarda. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Aussitôt l’intrus recula, baissa les yeux et, relevant les pans de sa pèlerine, affecta de se chauffer. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, p. 87)
    • A l’époque du procès, cette femme pouvait avoir cinquante ans ; […]; sa voix était mielleuse, elle baissait la vue comme une vierge; en un mot, c’était une pateline dont l’aspect édifiant aurait suffi pour faire sortir un saint du purgatoire. — (Supplément aux Mémoires de Vidocq, Paris : Librairie centrale de Boulland, 1830, p.9)
  3. (Figuré) Amoindrir un son.
    • Baisser la voix. — Baisser un instrument de musique.
  4. (Figuré) Diminuer la valeur vénale d’une chose.
    • Baisser le prix d’une marchandise,
  5. Diminuer de hauteur, rendre plus bas.
    • Baisser une muraille, un toit, une maison.
  6. (Vieilli) (Rare) Descendre (une rivière, un fleuve).
    • Nous nous embarquâmes, ma cousine et moi avec la fille de chambre, dans un petit bateau pour baisser la Loire. — (Luillier, Voyage du sieur Luillier aux Grandes Indes, avec une instruction pour le commerce des Indes orientales ; chez Claude Cellier, Paris, 1705, page 4.)
  7. Aller en diminuant de hauteur.
    • Le baromètre a baissé terriblement pendant la nuit et la matinée. Je m’attends à du gros temps. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • La rivière a baissé d’un pied.
    • La mer hausse et baisse deux fois le jour, par l’action du flux et du reflux.
  8. (Figuré) Diminuer en intensité, en force.
    • Le jour baisse, le jour diminue, la nuit commence à venir.
    • Ce vieillard baisse, il s’affaiblit tous les jours.
    • Ce malade baisse, son état empire.
    • Sa vue commence à baisser, sa vue commence à n’être plus aussi bonne.
    • Son génie, son talent, son esprit baisse, il diminue, il s’affaiblit.
    • Ce vin baisse, il perd de sa force, de son bouquet.
    • Cette place de commerce baisse, elle perd de son commerce, de son crédit.
    • Cette marchandise baisse ; les actions, les rentes baissent ; les fonds publics baissent, le change baisse ; ils tombent, ils diminuent de prix, de valeur.
  9. (Figuré) (Familier)
    • Les actions de cet homme baissent, Sa puissance, son crédit, sa réputation diminuent.
    • Son crédit, sa faveur baisse.
  10. (Pronominal) S’abaisser, se courber, se faire petit.
    • Je me baissai pour ramasser le portefeuille et les cartes de visite qui s’étaient envolées dans le ruisseau. — (Henry Miller, L’ancien combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • Il faut se baisser, se baisser bien bas pour entrer dans cette grotte.
    • Baissez-vous davantage.
    • (Figuré) C’est un homme qui ne se hausse ni ne se baisse, il ne s’émeut de rien, il est toujours égal.

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
baisser baissers
\bɛ.se\

baisser \bɛ.se\ masculin

  1. (Rare) Action de baisser (généralement un rideau).
    • Baisser de rideau général jeudi pour les commerçants bressauds — (Titre du journal Vosges Matin, 1er juin 2016)

Antonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « baisser [be.se] »

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. Emmanuèle Baumgartner et Philippe MénardDictionnaire étymologique et historique de la langue française, Paris, Livre de Poche, 1996

Ancien français[modifier]

Verbe [modifier]

baisser \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Variante de baissier.

Références[modifier]