abaisser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIe siècle) Verbe dérivé de baisser avec le préfixe a-[1].

Verbe[modifier]

abaisser \a.bɛ.se\ ou \a.be.se\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’abaisser)

  1. Mettre en position plus basse, faire descendre, diminuer la hauteur.
    • Une vis de rappel micrométrique peut ensuite soulever ou abaisser la lunette par un mouvement doux et modérable , pour faire atteindre plus exactement à son axe optique la hauteur voulue. (Gabriel Lamé, Cours de physique de l'École polytechnique, Paris, Bachelier, 1840, vol.1, p.225)
    • J’examine à la dérobée son sein qui se soulève et qui s’abaisse, et sa figure immobile, et le livre vivant qui est uni à elle. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Abaissez vos regards sur cette plaine.
    • Sa voix, son ton s’abaisse à mesure que son esprit se calme.
  2. (Figuré) Déprimer ou humilier, en parlant d'une personne.
    • Dieu abaisse les superbes.
    • Je n’abaisserai point ma dignité, mon caractère, à me commettre, jusqu’à me commettre avec lui.
    • Cet historien affecte d’abaisser nos grands hommes.
  3. (Cuisine) Étendre de la pâte au moyen d’un rouleau à pâtisserie, et la rendre plus mince.
    • Il abaisse la pâte à tarte.
    • Abaisser une pâte.
  4. Diminuer la quantité de, rendre moins élevé.
    • Abaisser la température.
    • Il abaisse le prix des carburants.
  5. (Algèbre) Diminuer le degré d’une équation.
    • Abaisser le degré d’une équation.
    1. (Géométrie) Pour une perpendiculaire sur une droite : mener d’un point pris hors d’une ligne une perpendiculaire à cette ligne.
      • Si dans un triangle rectangle on abaisse une perpendiculaire du sommet de l'angle droit sur l’hypoténuse, le rapport d'un segment d’hypoténuse à la longueur de l’hypoténuse est égal au carré du cosinus de l'angle adjacent au segment. (L'Enseignement mathématique, 1923, vol. 23-24, p. 108)
  6. (Horticulture) Pour une branche d’arbre, la raccourcir.
  7. (Fauconnerie) Pour un oiseau, diminuer sa nourriture habituelle pour le rendre plus léger au vol.
  8. (Chirurgie) Pour la cataracte : faire descendre, à l’aide d’une aiguille introduite dans la chambre postérieure de l’œil, le cristallin au-dessous du niveau de la pupille.
  9. (Pronominal) Descendre à une position plus basse.
    • Cependant l’aérostat s’abaissait vers la terre, et la nacelle, rasant les inégalités du sol, éprouvait de fortes secousses. (Julien Turgan, Les Ballons: histoire de la locomotion aérienne, 1851, chapitre 18, page 203)
    • Depuis deux heures Rabalan travaillait avec acharnement. Son casse-pierres se levait et s’abaissait en un mouvement rythmique, sur les cailloux. (Octave Mirbeau, Rabalan)
    • Le soleil s’abaissait sur l’horizon.
    • Le terrain s’abaisse insensiblement à mesure qu’on avance vers la mer.
  10. (Pronominal) (Figuré) Perdre sa dignité, sa fierté.
    • Ne t’abaisse pas à lui dire merci.
    • Je ne m’abaissai point à me justifier, à feindre.
    • Il s’abaisse à des démarches indignes de lui.
    • Il sait être aimable à tous sans jamais s’abaisser.
  11. (Pronominal) (Belgique) Se baisser.
    • Abaisse-toi pour ramasser ton papier.
  12. (Pronominal) (Figuré) Condescendre, consentir, se soumettre.
    • Il s’abaisse au niveau des enfants pour qu’ils puissent le comprendre.
    • S’abaisser devant la volonté du peuple souverain.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Paronymes[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]

</references>