humilier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin humilio « se rendre humble ». Il a désormais des connotations négatives.

Verbe [modifier le wikicode]

humilier \y.mi.lje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’humilier)

  1. Abaisser en rendant plein d’humilité.
    • Dieu humilie les superbes.
    • Humilier son cœur, son esprit devant Dieu.
    • Humiliez-vous devant les décrets du ciel.
    • Un cœur qui s’humilie.
    • Quiconque s’humilie sera exalté.
  2. (Par extension) Abaisser en mortifiant ou en donnant de la confusion.
    • Sa sœur jumelle, l’amateur de féeries, ne pouvait se révéler à vous que sous l’auréole du succès, sinon vous auriez été horriblement humiliée d'avoir pour nièce une littérateuse incapable de placer sa copie ! — (Claude Vela, La jeune fille au miroir, Paris : Éditions Stella, 1949, chap. 4)
    • Le village lui-même fut pillé, les hommes qu’on y rencontra furent tués et les femmes humiliées. — (Amin Maalouf, Le rocher de Tanios, Grasset, 1993, collection Le Livre de Poche, page 249.)
    • Ses propos blessants m’ont humilié.
  3. Faire apparaître quelque chose comme inférieure.
    • L’an dernier, « une goutte remontée au cœur », comme on disait autrefois, l’a mis en repos, avant qu’une impotence définitive ait humilié sa prestance d’homme resté mince à soixante-dix ans. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 66.)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]