ne craindre ni Dieu ni diable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De craindre, Dieu et diable.

Locution verbale [modifier le wikicode]

ne craindre ni Dieu ni diable \nə kʁɛ̃.dʁə ni djø ni djɑbl\ intransitif (se conjugue, voir la conjugaison de craindre)

  1. N’avoir peur de rien, même quand on devrait.
    • Quant à lui, je viens de vous le dire, c’était un bandit ne craignant ni Dieu ni diable, prétendant que la société était mal faite, et qu’il était envoyé sur la terre pour la corriger […] — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Elle ne craignait ni Dieu ni diable, mais elle avait peur des sergents de ville. — (Émile Gaboriau, L’Affaire Lerouge, chap. 5, Paris : chez Dentu, 1870, , p. 130)
    • Rien ne l'effrayait, rien ne l'ébranlait. Il braconnait. Plus par malice que par pure nécessité. Tout y passait, gibier à poils ou poissons luisants. Il ne craignait ni Dieu ni Diable. La guerre avait fait de lui un homme absent, un père absent. — (Raymond Charretier, « En joue ! F... ! », dans Café noir: nouvelles en noir et blanc, Éditions Edilivre, 2013, p. 123)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]