niakoué

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du vietnamien nhà quê (niah-koué, « paysan », « villageois, péquenaud »). Le sens est déjà péjoratif en vietnamien.

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
niakoué niakoués
\nja.kwe\

niakoué \nja.kwe\ masculin et féminin identiques

  1. (Injurieux) Vietnamien ; Indochinois.
    • Un jour, un grand potentat local, un niakoué qui aimait bien les Français, l'avait invité à une fête suivie d'un festin où il avait assisté à des merveilles : […]. (Jean Maryves, Le Musée des songenirs, Mon Petit Éditeur, 2014, p.67)
  2. (Injurieux) Tout Asiatique, en particulier originaire de l’Asie de l’Est ou du Sud-Est.
    • Je prêchais pour ma paroisse, puisque moi, le niakoué, j'avais épousé Lou, une Bretonne pure souche, très blanche de peau, et que nous avions eu ensemble une gamine au teint d'albâtre, au nez grec, mais aux cheveux charbonneux et aux yeux bridés. (Linda Lê, Lame de fond, Christian Bourgois, 2012)

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Invariable
niakoué
\nja.kwe\

niakoué \nja.kwe\ masculin

  1. (Péjoratif) Langue vietnamienne ou indochinoise, voire chinoise, incomprise des Français.
    • Elles échangèrent un regard suspicieux, puis quelques phrases en niakoué. (Yves-Daniel Crouzet, Triades sur Seine, Éditions Ex Æquo, 2013, p.60)

Variantes orthographiques[modifier]


Traductions[modifier]

Paronymes[modifier]