orthographe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De l’ancien français ortografie ; du latin orthographia, du grec ancien ὀρθογραφία, orthographía. → voir ortho- et -graphe.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
orthographe orthographes
\ɔʁ.to.ɡʁaf\

orthographe \ɔʁ.to.ɡʁaf\ féminin

  1. Ensemble des règles considérées correctes pour écrire les mots dans une langue.
    • On a depuis longtemps remarqué avec raison que l’orthographe au moyen-âge était extrêmement variable ; mais on n’a guère pu discerner ce qui tenait à la différence des temps et des lieux ou à l’incertitude même des règles et des procédés. — (Natalis de Wailly, Mémoire sur la langue de Joinville, Paris : librairie A. Franck, 1868, p. 3)
    • Depuis Ronsard et Joachim du Bellay les meilleurs esprits trouvent l’orthographe française trop surchargée, sentent le besoin de la simplifier. Voici pourquoi. C’est qu’elle était très simple au XVe siècle, et que les grammairiens du XVIe siècle, par affectation scientifique, par pédantisme, l’avaient grièvement compliquée. — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • Qu’est-ce que le niveau ? Ni plus ni moins que la somme de ce que savent les élèves, autrement dit des connaissances accumulées au cours de leur scolarité. Quand on établit des comparaisons dans le temps, on constate que le niveau de l’orthographe a baissé. Un point sur lequel toutes les études convergent. L’orthographe n’est cependant pas le seul élément à prendre en compte. — (Marie Duru-Bellat, Le bac, un standard bicentenaire, Propos recueillis par Géraldine Véron, Le journal du CNRS, juin 2008)
    • Les exemples suivants vous rendront sensible l’état d’anarchie d’une orthographe que l’Europe ne nous envie pas, car seule l’orthographe anglaise est plus arbitraire encore : […] — (Salomon Reinach, Sidonie ou Le français sans peine, 1913)
    • Bonnet, Frossard, de Monzie, la fripouillerie, la vieille fripouillerie parlementaire, classique, leur est consubstantielle. On les sait véreux. Mais de Monzie, en plus, a de l’orthographe. D'où il conclut qu'il a de la culture. — (Léon Werth, Déposition : Journal de guerre 1940-1944, éd. Viviane Hamy, 1992)
  2. (Par extension) Manière d’écrire un mot, considérée correcte ou non.
    • Or ceci est, comparativement à l’orthographe du temps, comparativement, du reste, à la nôtre même, une orthographe très simplifiée. C’était celle de La Fontaine. — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • On aura soin de plus, lorsqu’un mot aura plusieurs orthographes reçues, de tenir compte de toutes ces différentes orthographes, et d’en faire même différens articles avec un renvoi à l’article principal : cet article principal doit être celui dont l’orthographe paraîtra la plus régulière. — (Jean Le Rond d’Alembert, Œuvres de d’Alembert, A. Belin, 1822, p. 505)
    • Les meilleurs auteurs ont montré que l’orthographe Lanterne, adoptée sur les cartes actuelles, est absolument incorrecte : c’est la Lantenne ou encore mieux l’Antenne qu’il faudrait écrire. La corruption Lanterne ne date que du début du XIXe siècle (d’après le Prof. FOURNIER , comm. verb.). — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 1)
    • D’où vient cette orthographe ?!
    • Écrire KEUR pour chœur, FAZE pour phase, JÈME pour gemme, ÈLE AN UT pour elle en eut, et ainsi de suite pour 20.000 mots du dictionnaire, ce n’est pas réformer, c’est créer de toutes pièces une orthographe aussi barbare que celle de la Chanson de Roland, et destinée à être, comme elle, lettre morte pour les soixante millions d’hommes qui ont appris notre langue moderne en France ou à l’étranger. — (Pierre Louÿs, Une réforme dangereuse, 1904, dans Archipel, 1932)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : « une orthographe » : écouter « orthographe [y.n‿ɔʁ.to.ɡʁaf] »
  • France : écouter « orthographe »
  • France (Paris) : écouter « orthographe »

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]