pétroleuse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de pétrole avec le suffixe -euse → voir pétroleur.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pétroleuse pétroleuses
\pe.tʁɔ.løz\

pétroleuse \pe.tʁɔ.løz\ féminin

  1. (Histoire) (Péjoratif) Nom donné par les journaux versaillais à des femmes du peuple qui, pendant la Commune de Paris en 1871, auraient utilisé du pétrole pour hâter les incendies.
    • « Accusée, levez-vous ! » dit le président.
      Un mouvement se fit au banc hideux des pétroleuses, et quelque chose d’informe et de grelottant vint s’appuyer contre la barre.
      — (Alphonse Daudet, Les fées de France, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page .)
    • Je veux dire la haine farouche, furieuse, grossière, des gens de l'Ordre : la Mégère, la Pétroleuse, le Monstre à face humaine, tels sont les noms que plusieurs générations de bourgeois ont mis à côté de son nom : Louise Michel. — (Henri Barbusse ; La vierge rouge, dans Faits divers, 1928)
    • Toute une foule violente s’acharnait contre la femme surtout, une de ces pétroleuses dont la peur hantait les imaginations hallucinées, qu’on accusait de rôder le soir, de se glisser le long des habitations riches, pour lancer des bidons de pétrole enflammé dans les caves. — (Émile Zola, La Débâcle, 1892.)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Nom qui fut donné aux suffragettes.
  3. (Par extension) (Ironique) Jeune femme sûre d’elle-même.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]