parqueuse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1881) Dérivé de parquer avec le suffixe -euse, sur le modèle de parqueur. Mot utilisé essentiellement dans le bassin d’Arcachon.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parqueuse parqueuses
\paʁ.køz\
Une parqueuse du bassin d’Arcachon vers 1900-1910

parqueuse \paʁ.køz\ féminin (équivalent masculin : parqueur)

  1. (Vieilli) Femme qui travaille dans un parc à huîtres.
    • Le lit doit être dressé bien horizontal, de façon à permettre l’installation des différents appareils ; il faut qu’il soit sablonneux et le moins vaseux possible ; toutefois cette dernière condition n’est pas toujours obtenue, aussi faut-il que les parqueurs et parqueuses soient munis de sabots à larges semelles diminuant par leur grande surface la pression du poids du corps sur le sol. — (A. Da Cunha, L’ostréiculture, Revue encyclopédique, 01/01/1898, page 374)
    • Cela se passe à Bernos, bassin d’Arcachon ; un instituteur très militant et zélé vient d’être nommé, il a nom Samson. Cette semaine le commissaire de police arrive pour fermer l’école des Sœurs. Les parqueuses d’huîtres se révoltent et le commissaire s’en va sans rien tenter. Notre Samson, frais débarqué, veut faire une conférence pour calmer les esprits. Immédiatement, il est saisi par les parqueuses d’huïtres, et poursuivi, avec tout ce qu’on trouvera d’orties !!! — et relâché sans avoir pu parler. — (Logique et bon sens de campagne, La Gazette de France, 13/08/1902, page 2)
    • Et sur la digue, les parqueuses
      Montent avec leurs caracos ;
      Leurs jambes lestes et nerveuses,
      Leurs culottes coquelicot.
      Les parqueuses ont des benèzes
      Ou de vieux chapeaux sans couleur ;
      Et le soleil mourant les baise
      De tons chatoyants.
      — (Gilbert Sore, Les parqueuses, cité par Roger Galy, Promenades pittoresques dans Bordeaux et autour du Bassin d'Arcachon, R. Picquot, 1962, page 248)

Traductions[modifier le wikicode]