passant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir passer et -ant.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin passant
\pa.sɑ̃\
passants
\pa.sɑ̃\
Féminin passante
\pa.sɑ̃t\
passantes
\pa.sɑ̃t\
« […] l’agneau d’argent passant et brochant sur le fût de l’arbre. » (2)

passant \pa.sɑ̃\

  1. Par où tout le monde passe.
    • De plus, le Marché de la Madeleine est le premier marché couvert de Bruxelles et répond, comme les galeries commerçantes, au souci d'améliorer l'hygiène et la circulation dans les rues passantes en supprimant les innombrables petits marchés de plein air. — (Raymond Lemaire, Le Patrimoine monumental de la Belgique : Bruxelles, Ministère de la culture française, ‎Belgium, Solédi, 1971, vol.12, part.4, p.XXIX)
    • Je remarquai que la rue n’aboutissait à rien, et ne devait pas être très-passante. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
  2. (Héraldique) Qui passe et désigne une figure placée sur champ.
    • D’azur au cheval passant d’or.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin passant
\pa.sɑ̃\
passants
\pa.sɑ̃\
Féminin passante
\pa.sɑ̃t\
passantes
\pa.sɑ̃t\
Plaque de mémorial qui interpelle le passant.

passant \pa.sɑ̃\ masculin (équivalent féminin : passante)

  1. Celui, celle qui passe par une rue, par un chemin, etc.
    • Une petite pluie mince et tenace dégoulinait sans arrêt depuis la veille et les passants, recroquevillés sous leurs riflards, les yeux rivés sur le pavé en larmes, glissant peureusement parmi les files des voitures serrées, lui fournissaient l'impression vague de spectres titubants. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 9)
    • Il y a un trafic de passants, de fêtes, de ces enterrements arabes glapissants qui trottent comme des champions de marche. — (Paul Nizan, Aden Arabie, chap. IX, Rieder, 1932 ; Maspéro, 1960)
    • J’ai donc repris la file des passants qui s’engageaient dans une des rues aboutissantes et nous avançâmes par saccades […] — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932, éd. mars 1942, p. 154)
    • Nom de Dieu ! Feempje, qu’est-ce que tu fous ? s’informa joyeusement un passant en lui bourrant l’épaule d’une tape. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, p. 43)
    • En avril 1872, les mouches de la Saint-Marc envahirent Paris et sa région. Elles volaient en abondance et venaient s’abattre sur les passants. — (Vincent Albouy, Des insectes en ville, Éditions Quae, 2017, p. 33)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
passant passants
\pa.sɑ̃\

passant \pa.sɑ̃\ masculin

  1. Anneau dans lequel passe l’ardillon.
  2. (Habillement) Petite extension de matière textile par laquelle passe une ceinture.
  3. Scie passe-partout.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe passer
Participe Présent passant
Passé

passant \pa.sɑ̃\

  1. Participe présent du verbe passer.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

passant \pæ.sənt\

  1. (Héraldique) Passant (pour un animal).

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]