pecten

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin pecten.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pecten pectens
\Prononciation ?\
Coquilles Saint-Jacques.JPG

pecten \Prononciation ?\ masculin

  1. (Malacologie) Mollusque bivalve comestible, aussi appelé peigne et dont le genre le plus connu est la coquille Saint-Jacques.
    • Les Pectens se déplacent rapidement par bonds quand ils doivent fuir un ennemi. Les formes les plus communes sont Pecten jacobaeus de la Méditerranée et de l’Atlantique, et le genre Chlamys. — (Encyclopédie internationale des sciences et des techniques, t. 7, 1972, p. 254)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • pecten sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin pecten.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pecten
\Prononciation ?\
pectens
\Prononciation ?\

pecten \Prononciation ?\

  1. Pecten

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De pecto.

Nom commun [modifier le wikicode]

Peigne gallo-romain en os, Musée Saint-Rémi
Cas Singulier Pluriel
Nominatif pecten pectinēs
Vocatif pecten pectinēs
Accusatif pectinem pectinēs
Génitif pectinis pectinum
Datif pectinī pectinibus
Ablatif pectinĕ pectinibus

pecten \Prononciation ?\ masculin

  1. Peigne.
    • inter pectinem speculumque occupati.

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • pecten sur l’encyclopédie Wikipédia (en latin) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  • « pecten », dans Félix GaffiotDictionnaire latin français, Hachette, 1934 (page 1129)
  • [1] « pecten », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage