pelotonner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dénominal de peloton.

Verbe [modifier le wikicode]

pelotonner \pə.lɔ.tɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se pelotonner)

  1. Mettre en peloton.
    • Pelotonner du fil, de la soie, de la laine, etc.
    • (Militaire) - Nous résolûmes de nous tenir pelotonnés, et de nous diriger ainsi vers nos embarcations, en nous ouvrant le chemin à l’aide de nos armes à feu. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
  2. (Pronominal) Ramasser son corps en forme de boule, en parlant d’une personne ou d’un animal.
    • Je reçu une terrible rossée, après laquelle je me pelotonnai sous un canapé, où je me tins coi. — (Edgar Poe, Le système du docteur Goudron et du professeur Plume, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
    • Dans cette attente, Vaksine se pelotonna sur la malle, passa un bras sous sa tête et entreprit de réfléchir. — (Anton Tchekhov, Les nerfs, traduction Anne Coldefy-Faucard, Librio 698, 2004, E.J.L.)
    • (Figuré)Solitaire endurci, M. des Lourdines aurait, à la rigueur, consenti à voir les gens, mais il ne voulait pas être vu, de sorte qu’on avait fini par le laisser se pelotonner dans son Fougeray, comme un pigeon dans son boulin. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.1, 1910)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]