philtre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin philtrum (« philtre »), lui-même emprunté au grec ancien φίλτρον.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
philtre philtres
\filtʁ\

philtre \filtʁ\ masculin

  1. Breuvage, drogue, qu’on suppose propre à donner de l’amour, ou, en général, à provoquer quelque passion.
    • Qu’est-ce alors que le philtre ? C’est l’alibi de la passion. C’est ce qui permet aux malheureux amants de dire : « Vous voyez que je n’y suis pour rien, vous voyez que c’est plus fort que moi ». (Denis de Rougemont, L’Amour et l’Occident , 1939)
    • Jadis le sorcier, le magicien, le jeteur de sort faisaient grand usage du crapaud. […] On le cuisait dans des chaudières pour lui, soutirer des poisons ou des philtres. (Jean Rostand, La Vie des crapauds, 1933)
    • Les amoureux savent leur trouver des philtres, répondit madame Mignon. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  2. (Anatomie) Chez l’homme, repli en forme de gouttière qui relie la base du nez à la lèvre supérieure, au niveau de l’arc de Cupidon.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]