prenañ

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : prenan

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de pren avec le suffixe -añ.
Du moyen breton prenaff[1].
À comparer avec les verbes prynu en gallois, prena en cornique (sens identique).

Verbe [modifier le wikicode]

Mutation Infinitif
Non muté prenañ
Adoucissante brenañ
Spirante frenañ

prenañ \ˈprẽːnã\ transitif direct (voir la conjugaison), base verbale pren-

  1. Acheter.
    • Betek neuze, pʼen em gave eur martolod e Montroulez, e teue var eeun dʼar gear da zigas he arcʼhant d'he cʼhrek evit prena bara dʼar vugale. — (Lan Inisan, Emgann Kergidu Lodenn 2, J.B. hag A. Lefournier, Brest, 1878, page 310)
    • Betek neuze, pʼen em gave ur martolod e Montroulez, e teue war-eeun dʼar gêr da zegas e arcʼhant dʼe wreg evit prenañ bara dʼar vugale. — (Lan Inizan, Emgann Kergidu 2, Éditions Al Liamm, 1977, p. 225)
      Jusqu’alors, quand un marin arrivait à Morlaix, il venait directement à la maison apporter sa paie à sa femme pour acheter du pain aux enfants.
  2. (Figuré) Racheter.

Variantes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Composés[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499