prise d’otage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

composé de prise, d’ et otage.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
prise d’otage prises d’otage
\pʁiz d‿ɔ.taʒ\

prise d’otage \pʁiz d‿ɔ.taʒ\ féminin

  1. (Droit) Détention de personnes contre leurs volontés ; le plus souvent afin de revendiquer quelque chose.
    • Le 444e jour de la prise d’otages, quand les 20 milliards de dollars sont officiellement transférés via la banque d'Angleterre et la banque d'Algérie en Iran, les otages sont libérés. Malek les attendait à la sortie de l'ambassade de Téhéran. — (Michaël Prazan, Une histoire du terrorisme, avec la collaboration de Christiane Ratiney, éd. Flammarion, 2012)
  2. (Par extension) Action perçue comme entravant la liberté de déplacement, comme une forme de chantage.
    • La dernière manifestation des cheminots a été décrite comme une prise d’otage par les personnes interrogées dans la rue.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]