pruneau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Diminutif de prune en -eau.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
pruneau pruneaux
\pʀy.no\

pruneau \pʀy.no\ masculin

  1. Fruit séché issu de prune séchée, naturellement au soleil ou industriellement dans des fours.
  2. (Franche-Comté) Quetsche (fruit).
  3. (Suisse) Prune.
  4. (Familier) Balle d’arme à feu.
    • J'ai toujours refusé. Des fois qu'il y aurait un pruneau qui se trompe de bide. C'est pas que j'aie la pétoche, mais c'est pas mon boulot. (Jo Barnais, Mort aux ténors, Série noire, Gallimard, 1956. Ch. III, p. 27)
    • Sus à l'ennemi ! Aurèle sonne le hallali. Tout à l'heure, il pensait rafale de mitraillette, sulfatage, pruneaux. Mais la balle de métal est trop noble : par elle meurent les héros. (Gilles Rosset, Masculin singulier, René Julliard, 1962, p.202)

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]