réformation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : reformation, Reformation

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin reformatio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
réformation réformations
\ʁe.fɔʁ.ma.sjɔ̃\

réformation \ʁe.fɔʁ.ma.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de réformer, c’est-à-dire de rétablir dans l’ancienne forme ou d’établir dans une forme nouvelle, jugée meilleure.
    • En 1660 Colbert lance la réformation du domaine royal en Bretagne : il s'agit de vérifier l'ensemble des déclarations de propriété (les aveux [1]) des sujets du roi, depuis le paysan relevant directement du domaine royal (rare) jusqu'au puissant seigneur (le baron de Quimerch à Bannalec, le baron de Laz à Laz).
    • Troisième mesure : créer une chambre de justice de 1662-1669, pour rechercher tous les abus et malversations commises depuis trente ans, et notamment pour rechercher les roturiers enrichis qui ont acheté des terres, pris des particules et qui en s'agrégeant à la noblesse se sont dispensé de payer des impôts. Il y a donc la grande réformation de la noblesse : les nobles doivent prouver qu'ils sont nobles. S'ils ne le peuvent, ils payent une amende de 2 000 livres. Cela restitue plus de 100 millions de livres au trésor. (cliohist.net)
    • Le recours en réformation devant le tribunal administratif est un recours au fond par lequel le contribuable peut attaquer les décisions prises par le directeur des contributions directes. (Administration des contributions directes du Grand-Duché de Luxembourg.)
    • Une décision peut être motivée par plusieurs causes de réformation. Les données ci-après recensent globalement les principales irrégularités rencontrées ayant amené la commission à réformer un compte. (Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques - France)
  2. Résultat de cette action. Synonyme vieilli de réforme.
  3. Changements que les protestants ont apportés à la doctrine et à la discipline de l’église.
    • À ces antiques attributions, la réformation a encore ajouté la souveraineté spirituelle et le titre de chef de l’Église; …. (Anonyme, Angleterre. - Administration locale, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • L'Institut d'Histoire de la Réformation de l'Université de genève, mène des recherches dans le domaine de l'histoire de l'histoire des idées, des institutions et des pratiques de la Réforme (1500-1800). (Institut d'Histoire de la Réformation)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]