séquestrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin sequestrare.

Verbe [modifier le wikicode]

séquestrer \se.kɛs.tʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre quelque chose sous séquestre.
    • Les revenus furent séquestrés.
    • On a séquestré les fruits.
  2. Tenir illégalement enfermée, en parlant d’une personne.
    • La loi punit ceux qui, sans ordre ni mandat de justice, ont arrêté, détenu ou séquestré des personnes quelconques.
    • Ce grillage, c’est-il pour le séquestrer ?
      – Pour le… quoi ? demanda Loucrocq ?. Vous en avez des mots !
      – Ça veut dire : l’enfermer, expliqua Mme Gaudran. Dans les familles, même de la haute, ça arrive, vous savez qu’on séquestre des gens, sans air, sans boire ni manger, et le commissaire de police les retrouve couchés dans leur ordure.
      — (François Mauriac, Le drôle, 1933 ; Gedalge, 1956, page 64.)
  1. (Chimie) Retenir un élément chimique, en parlant d’une molécule chimique ou organique.
    • Au sens du présent texte, le terme « réductions d'émissions » désigne indifféremment des quantités de GES dont l'émission a été évitée ou des quantités de GES séquestrées. — (source à préciser)

se séquestrer transitif

  1. S’isoler, vivre à l’écart du monde.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]