se signer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir se et signer.

Verbe [modifier le wikicode]

Non ! il avait bien vu et à plusieurs reprises, […], le grizzly se signer en donnant des marques d’effroi.

se signer \sə si.ɲe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Christianisme) Faire le signe de la croix.
    • […] et, imitant leur guide, […] ils se signèrent dévotement, et murmurèrent une courte prière pour le salut du trépassé. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […], et debout près de la barre, Jean Donnard, grave et sombre, se signa, comme il avait coutume de faire chaque fois qu’il partait vers le large. — (Octave Mirbeau, Les eaux muettes )
    • Une vieille à béquille et presque aveugle se signa comme devant une procession. — (Guy de Maupassant , La maison Tellier, 1881, collection Le Livre de Poche, page 31.)
    • C'est mauvais signe, prédit la vieille Griotte à la grande Phémie. L'autre se signa gravement. — (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Or, voici que le plantigrade, ébloui d’un vif éclair, lève sa patte droite, la porte à son front, et se signe précipitamment.
      « Un ours qui fait le signe de la croix !… s’écria Harris T. Kymbale. Ce n’est pas possible… J’ai mal vu !… »
      Non ! il avait bien vu et à plusieurs reprises, au milieu des aveuglants éclairs, le grizzly se signer en donnant des marques d’effroi.
      — (Jules Verne, Le Testament d’un excentrique, 1899, livre 2, chap. 12)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « se signer »

Anagrammes[modifier le wikicode]