servilement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de servile avec le suffixe -ment.

Adverbe [modifier le wikicode]

Invariable
servilement
\sɛʁ.vil.mɑ̃\

servilement \sɛʁ.vil.mɑ̃\ invariable

  1. D’une manière servile, rampante.
    • Je vous ai vus cent fois sous sa main bénissante
      Courber servilement une épaule tremblante
      — (Nicolas Boileau-Despréaux, Lutr. IV)
    • Vous n’êtes point faits pour vous traîner servilement dans l’ornière des préjugés tyranniques tracée par vos devanciers […] — (Maximilien Robespierre, Sur les subsistances, séance de la Convention du 2 décembre 1792)
  2. (Arts et littérature) Trop exactement, trop à la lettre.
    • Je prends l’art des anciens.. mais je ne dépends pas servilement de leur esprit […] — (Jean-Louis Guez de Balzac, liv. III, lett. 10)
    • Quiconque avec une tête active et pensante a senti le délire et l’attrait du travail d’esprit, ne va pas servilement sur la trace d’un autre pour se parer ainsi de productions étrangères, — (Jean-Jacques Rousseau, 1er dial.)
    • […] mais elles diffèrent considérablement des chiffres adoptés depuis plusieurs années par le savant Hassel, suivi servilement sans presque jamais être cité, par la plupart des géographes. — (Adriano (Adrien) Balbi, La Population des deux mondes, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1829)

Synonymes[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]