sixième art

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) Hegel[*], dans son Esthétique[*] (Vorlesungen über die Ästhetik, Leçons sur l’esthétique, 1835–8), classe les arts selon une double échelle de matérialité décroissante et d’expressivité croissante. Il distingue ainsi cinq arts, dans cet ordre : architecture, sculpture, peinture, musique, et poésie [1].
Divers auteurs s’entendent par la suite pour ajouter la danse comme sixième art [2] [3] ; en particulier Canudo (à qui on doit le « septième art »), qui compte la danse comme son sixième art dès 1921.

Locution nominale [modifier le wikicode]

sixième art \si.zjɛm‿aʁ\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Rare) La danse.
  2. (Moins rare) La photographie.
    • Lancé par Kodak et Philips, le photo-CD était à l’origine destiné aux amateurs du sixième art, comme un moyen simple de visionner leurs prises de vue numérisées sur un écran de télévision. — (Dictionnaire informatique, Cyril Serrano, 1981)
    • En décembre 1994, avec l’appui de la France, Bamako devient la capitale de la photographie africaine, en accueillant une biennale dédiée au sixième art. — (Erika Nimis, De Nadar à Keita : Une histoire franco-malienne de la photographie, dans Mali-France : Regards sur une histoire partagée, Donniya-Karthala Éditions, 2005)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1] : Stanford Encyclopedia of Philosophy, Hegel’s Aesthetics (en anglais)
  • [2] : Adolf Zeising, Ästhetische Forschungen, Frankfurt am Main, 1855
  • [3] : Max Schasler, Ästhetik als Philosophie des Schönen und der Kunst, Berlin, 1872

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Esthétique sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • Hegel sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg