sobriété

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin sobrietas.

Nom commun[modifier]

sobriété féminin (pluriel à préciser)

  1. Caractère de celui qui est sobre, modéré dans le boire et le manger.
    • La sobriété est une condition de bonne santé.
  2. Caractère des animaux qui sont peu exigeants pour leur nourriture.
    • Le chameau remplace, au Maroc, le chemin de fer et les voitures. […]. Il est inutile de rappeler la sobriété de cet animal; il se nourrit des herbes qu'il parvient à happer le long de la route; à l'étape, on lui donne de la paille ou du fourrage vert et une ration d'orge tous les trois jours. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 330)
  3. (Figuré) Réserve, retenue, modération.
    • Il faut user de toutes choses avec sobriété.
    • Il y a dans cette architecture une heureuse sobriété d’ornements.
    • La sobriété du style.
    • Son vocabulaire hésitait perpétuellement entre la sobriété et l'emphase. (Antoine Bello, Les Funambules, 1996 ; édition Folio, 2009, p. 97)
  4. (Figuré) d’après saint Paul, Il faut être sage avec sobriété, il faut garder une certaine modération, même dans les meilleures choses, de peur de les outrer.
    • La parfaite raison fuit toute extrémité,
      Et veut que l’on soit sage avec sobriété.
      (Molière, Le Misanthrope, Philinte, acte I, scène I, 1667)

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]