soyeux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Soyeux

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir soie et -eux.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin soyeux
\swa.jø\
Féminin soyeuse
\swa.jøz\
soyeuses
\swa.jøz\

soyeux\swa.jø\

  1. Qui est de la nature de la soie, qui contient de la soie.
    • Étoffe soyeuse.
    • Taffetas bien soyeux.
    • Ce satin-là est plus soyeux que l’autre.
  2. Qui est fin et doux au toucher, comme de la soie.
    • Ce qui venait de tomber sur le lit, en un mince lambeau soyeux, léger et lent, c’était le corsage qui la serrait doucement au cou, et fort à la taille… — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Le cachemire n'est pas ondulé comme la laine; il est souple, soyeux et brillant. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Le Dr Marengo portait un manteau à col de castorette. Sa barbiche, soyeuse et unie, semblait un morceau de la même bête dont le pelage ornait son vêtement. — (Dominique Fernandez, Dans la main de l'ange, éd. Grasset, 1982, chap. 3)
  3. (Botanique) Qui est couvert de poils doux, fins et luisants comme de la soie.
  4. L’herbe à coton, l’élégante linaigrette, semait ses houppes soyeuses, les bourgeons précoces de l’airelle bleue des marais pointaient ça et là. Les prêles dressaient leurs épis bruns au cœur même du tapis de sphaignes. — (Line Hesser, '« 'La souche bavarde », dans Nouvelles d'autres mondes, Éditions Naturellement (Collection Fictions), 1990)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Aide sur le thésaurus soyeux figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : soie.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

soyeux \swa.jø\ masculin invariable

  1. Fabricant ou négociant de soieries.
    • Un grand soyeux lyonnais avait acheté le château.
    • La lutte des soyeux contre leur second occupait tous les comptoirs. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]