titrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal dérivé de titre avec le suffixe -er.

Verbe [modifier le wikicode]

titrer \ti.tʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Donner un titre honorifique à une personne, à une terre.
    • D’Aldriger fut alors baronifié par S. M. l’Empereur et Roi, car sa fortune se doubla ; mais il se passionna pour le grand homme qui l’avait titré. — (Honoré de Balzac, La Maison Nucingen', 1838)
  2. (Chimie) Déterminer le titre d’une solution.
  3. Mettre un titre dans un journal ou une revue.
    • […], l’accueil fut surprenant et chaleureux. Comme on dit chez nous, le public fut « déçu en bien ». Sauf peut-être le critique musical dépêché sur place par « La Liberté », le quotidien fribourgeois, et qui titra le lendemain sur cinq colonnes : « Pitié Seigneur, ils ne savent pas ce qu’ils font ! » [N. B. : typographie suisse] — (Alain Morisod, La vie, c’est comme une boîte de chocolat, La Sarine, 2009, page 119)
    • Les cinquante titres récupèrent et déroutent, avec un zeste d’ironie et, parfois, avec un léger effet captieux, le lexique sur la pandémie de COVID-19, le vocabulaire et les syntagmes titrés dans les journaux. — (Cornéliu Tocan, Aux confins de l'invisible. Haïkus d'intérieur illustrés, Créatique, Québec, 2020, page 8)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Aide sur le thésaurus titrer figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : dosage.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]