transfer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Transfer

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe) Du latin transfero.
(Nom) Du verbe.

Verbe [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to transfer
\tɹæns.ˈfɝ\ ou \tɹɑːns.ˈfɜː\
Présent simple,
3e pers. sing.
transfers
\tɹæns.ˈfɝz\ ou \tɹɑːns.ˈfɜːz\
Prétérit transferred
\tɹæns.ˈfɝd\ ou \tɹɑːns.ˈfɜːd\
Participe passé transferred
\tɹæns.ˈfɝd\ ou \tɹɑːns.ˈfɜːd\
Participe présent transferring
\tɹæns.ˈfɝ.ɪŋ\ ou \tɹɑːns.ˈfɜː.ɹɪŋ\
voir conjugaison anglaise

transfer \tɹæns.ˈfɝ\ ou \ˈtɹæns.fɚ\ (États-Unis), \tɹɑːns.ˈfɜː\ ou \tɹɑːnz.ˈfɜː\ (Royaume-Uni)

  1. Transférer.
  2. Transporter, reporter.
  3. Virer (argent).
  4. Remuer.

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
transfer
\ˈtɹæns.fɚ\
ou \ˈtɹɑːns.fɜː\
transfers
\ˈtɹæns.fɚz\
ou \ˈtɹɑːns.fɜːz\

transfer \ˈtɹæns.fɚ\ (États-Unis), \ˈtɹɑːns.fɜː\ ou \ˈtɹɑːnz.fɜː\ (Royaume-Uni)

  1. Transfert.
  2. (Finance) Virement (bancaire, financier).
  3. (Administration) Déplacement.
    • She received a transfer to a different department in a different city.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunt à l’anglais.

Nom commun [modifier le wikicode]

transfer \Prononciation ?\ masculin/neutre

  1. (Comptabilité) Transfert, virement.
  2. (Tourisme) Transfert (dans un voyage organisé, transport collectif de voyageurs de la gare ou de l’aéroport à l’hôtel, etc.);
  3. (Sport) Transfert.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 95,0 % des Flamands,
  • 97,7 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]