transmettre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du préfixe trans- et de mettre.

Verbe[modifier]

transmettre \tʁɑ̃s.mɛtʁ\ transitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Céder ou mettre ce qu’on possède en la possession d’un autre.
    • Le donateur transmet au donataire la propriété des choses données.
    • Transmettre un droit.
  2. Faire passer ; faire parvenir.
    • Le mouvement de rotation imprimé par le vent à l’arbre est transmis aux meules par l’intermédiaire d’engrenages, qui sont ordinairement en bois. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.116)
    • De nombreuses légendes égyptiennes nous ont été transmises par les Grecs.
    • J'en appelle à la responsabilisation des familles de culture musulmane : que transmettez-vous à vos enfants en matière morale et religieuse ? (Abdennour Bidar, Pour une réforme de l'islam, Télérama n°3393, janvier 2015)
    • Les parents transmettent souvent à leurs enfants leurs goûts, leurs aptitudes.
    • À l’instant où von Greim transmet l’ordre de Hitler d’ouvrir une brèche dans les lignes russes avec l’aviation, le pavillon rouge des Soviets flotte sur les trois-quarts de Berlin. (Georges Blond, L’Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.326)
    • La fièvre aphteuse (cocotte), grave chez les bovidés, peut être transmise à l'espèce humaine. Elle donne lieu alors à une stomatite caractérisée par la fièvre et une éruption de grosses vésicules qui ont pour siège d'élection la face dorsale de la langue. (Docteur Gaston Variot, Traité d'hygiène infantile, Doin, 1910, p.300)
    • Transmettre son nom, sa gloire à la postérité, Faire passer son nom, sa gloire jusqu’à la postérité.
    • Dès qu'on le regarde mieux, on retrouve vite chez lui la tare habsbourgeoise qui, comme la lèvre proéminente de la famille se transmet de génération en génération : l'orgueil impérial, la volonté implacable de domination et le fanatisme de l'Allemagne. (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.60)

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]