turpis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’indo-européen commun *terp- [1] (« tourner », par extension, aussi « tourner, baisser la tête en signe de honte ») qui donne, en grec ancien τρέπω, trépô (« tourner »), τροπή, tropê (« tour, retour »), τρόπος, trópos (« tour, tournant » → voir tropus), τρόπις, tropis (« lie »), l’albanais "turp" (honte), le sanscrit trapā́ (« parties honteuses »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif turpis turpis turpe turpes turpes turpia
Vocatif turpis turpis turpe turpes turpes turpia
Accusatif turpem turpem turpe turpes turpes turpia
Génitif turpis turpis turpis turpium turpium turpium
Datif turpi turpi turpi turpibus turpibus turpibus
Ablatif turpi turpi turpi turpibus turpibus turpibus

turpis \Prononciation ?\ (comparatif : turpior, superlatif : turpissimus)

  1. Laid, vilain, difforme, hideux, repoussant.
    • spectare turpes — (Plaute)
      contempler des personnes laides.
    • pes turpis — (Horace)
      pied contrefait.
    • turpes morbo viri — (Horace, C., 1, 37, 9)
      hommes défigurés par la maladie.
    • turpia membra fimo — (Virgile, Énéide, 5)
      membres souillés de boue.
  2. Honteux, déshonorant, indigne, ignoble, infâme.
    • fuga turpis — (Cicéron)
      fuite honteuse.
    • homo turpissimus — (Cicéron)
      le dernier des hommes.
    • nihil turpe dictu — (Cicéron, Epistulae ad familiares [Lettres aux amis], 9, 22,)1
      rien qu’il soit honteux de dire.
    • turpe (est) + inf.
      c’est honteux de.
    • nihil est turpius quam bellum gerere, — (Cicéron, Lael., 21, 77)
      rien n’est plus honteux de faire la guerre.
    • quid turpius quam illudi — (Cicéron, Lael. 99)
      quoi de plus honteux que de se laisser jouer.
    • habere quaestui rem publicam turpe est — (Cicéron, Off., 2, 22, 77)
      trafiquer de la chose publique est une honte.
    • quod quidem mihi videtur esse turpissimum — (Cicéron, Tusc., 2, 4, 12)
      et cela, me semble-t-il, est le comble de l’infamie.
    • nec honesto quicquam honestius, nec turpi turpius — (Cicéron, Fin., 4, 27, 75)
      il n’y a rien de plus honnête que ce qui est honnête, ni rien de plus honteux que ce qui est honteux.
    • honesta et turpia virtutis ac malitiae societas efficit, — (Sen., Ep., 31, 5)
      l’honnête et le honteux résultent de leur association, l’un avec la vertu, l’autre avec le vice.
  3. Obscène, licencieux, indécent.
    • turpe incedere — (Catul., 42, 8)
      marcher indécemment, avoir une démarche indécente.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]