ululer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVe siècle) Du latin ululare (« hurler ») → voir hurler.

Verbe [modifier le wikicode]

ululer \y.ly.le\ intransitif (généralement, mais parfois transitif) 1er groupe (conjugaison)

  1. Crier, en parlant des oiseaux de nuit.
    • L’Oiseau ramage, si son cri n’a pas obtenu un verbe particulier à une espèce ou à un genre. L’Oiseau de Proie clappe ; l’Oiseau de Nuit ulule. Le bourdonnement peut convenir aux Colibris et aux Oiseaux-Mouches ; il vaudrait mieux dire qu’ils scrépitent, onomatopée de leur screp. — (Louis Nicolardot, La Fontaine et la Comédie humaine : suivi Du langage des animaux, E. Dentu, Éditeur, Paris, 1885)
    • Avant d’entrer dans ma cellule
      Il a fallu me mettre nu
      Et quelle voix sinistre ulule
      Guillaume qu’es-tu devenu.

      — (Guillaume Apollinaire, « Avant d’entrer dans ma cellule », in Alcools, 1913)

Notes[modifier le wikicode]

Bien qu’il n’y ait pas de h au début de ce mot, les règles s’appliquent comme s’il comportait un h aspiré (pas d’élision ni de liaison).
Comme sa variante orthographique hululer.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]