élision

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : elision

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin elisio, de même sens.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
élision élisions
\e.li.zjɔ̃\

élision \e.li.zjɔ̃\ féminin

  1. (Linguistique) Suppression d’une voyelle finale devant un autre mot à initiale vocalique. En français, on fait l’élision pour les mots suivants, en marquant dans l’écriture par une apostrophe : ce (c’), de (d’), je (j’), la (l’), le (l’), me (m’), ne (n’), que (qu’) et ses dérivés, se (s’), si (seulement dans s’il et s’ils), te (t’) et tu (t’, familier). On peut considérer aussi comme élision la suppression non orthographique d’un e caduc final devant un autre mot à initiale vocalique, comme une heure \y.n‿œʁ\ et quatre ans \ka.tʁ‿ɑ̃\.
  2. Action d’élider, fait de s’élider, ou résultat d’élider.
    • La langue du berger, du marinier, du charretier qui passe, est bien la nôtre, à quelques élisions près, avec des tournures douteuses, des mots hasardés, des terminaisons et des liaisons de fantaisie. (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)
  3. Réduction, suppression.
    • L’emploi des termes « mental » et « psychologique » entraîne de fait une élision de la liberté : leur caractère est tel qu’il peut permettre à un pouvoir arbitraire de s’exercer. (Arnaud Esquerre, La manipulation mentale : Sociologie des sectes en France, Fayard, 2009, page 177)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus élision figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : phonétique.

Références[modifier]

Voir aussi[modifier]