élision

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : elision

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin elisio, de même sens.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
élision élisions
\e.li.zjɔ̃\

élision \e.li.zjɔ̃\ féminin

  1. (Linguistique) Suppression d’une voyelle finale devant un autre mot à initiale vocalique. En français, on fait l’élision pour les mots suivants, en marquant dans l’écriture par une apostrophe : ce (c’), de (d’), je (j’), la (l’), le (l’), me (m’), ne (n’), que (qu’) et ses dérivés, se (s’), si (seulement dans s’il et s’ils), te (t’) et tu (t’, familier). On peut considérer aussi comme élision la suppression non orthographique d’un e caduc final devant un autre mot à initiale vocalique, comme une heure \y.n‿œʁ\ et quatre ans \ka.tʁ‿ɑ̃\.
  2. Action d’élider, fait de s’élider, ou résultat d’élider.
    • La langue du berger, du marinier, du charretier qui passe, est bien la nôtre, à quelques élisions près, avec des tournures douteuses, des mots hasardés, des terminaisons et des liaisons de fantaisie. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)
  3. Réduction, suppression.
    • L’emploi des termes « mental » et « psychologique » entraîne de fait une élision de la liberté : leur caractère est tel qu’il peut permettre à un pouvoir arbitraire de s’exercer. — (Arnaud Esquerre, La manipulation mentale : Sociologie des sectes en France, Fayard, 2009, page 177)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus élision figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : phonétique.

Références[modifier]

Voir aussi[modifier]