usurper

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin ūsūrpāre.

Verbe[modifier]

usurper transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. S’emparer, par violence ou par ruse, d’un bien, d’une souveraineté, d’une dignité, etc.
    • Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l'instant mis à mort par les hommes libres. (Article 27. de la Constitution française du 24 juin 1793)
    • La faiblesse du califat permit aux gouverneurs de provinces et autres satrapes d’usurper le pouvoir et de fonder ainsi, à leur gré, des dynasties de courte ou de longue durée. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
    • Toute femme suspectée d'avoir des rapports avec une autre femme était considérée comme une tribade, comme une fricatrice, car elle usurpait à l'homme le rôle qui procédait du frottement. (Georges Zimra, La passion d'être deux : le sexe ineffable, page 191, Érès, 1998)
    • […] ; le chatbot CYBERLOVER a attiré l'attention des autorités en raison de son penchant à amener les internautes à divulguer suffisamment d'informations personnelles pour que leur identité puisse être usurpée. (Stuart Russell & ‎Peter Norvig, Intelligence artificielle, édition française supervisée par Fabrice Popineau, Pearson Éducation France, 3e éd., 2010, p.1076)

usurper intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Empiéter.
    • Vous usurpez sur mes droits, sur mes possessions.
    • Ce cultivateur tâche toujours d’usurper sur ses voisins.

Expressions[modifier]

  • Usurper la réputation, la gloire, l’estime, (Figuré) L’obtenir par fraude, sans droit légitime.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir usurp et -er.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
usurper
\Prononciation ?\
usurpers
\Prononciation ?\

usurper

  1. Usurpateur.

Apparentés étymologiques[modifier]