vicennal

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIIe siècle) Du latin vicennalis, dérivé de vicennis (« vingt ans ») avec le suffixe -alis.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin vicennal
\vi.sɛ.nal\
ou \vi.se.nal\
vicennaux
\vi.sɛ.no\
ou \vi.se.no\
Féminin vicennale
\vi.sɛ.nal\
ou \vi.se.nal\
vicennales
\vi.sɛ.nal\
ou \vi.se.nal\

vicennal

  1. Qui dure vingt ans.
    • La main d’œuvre est très demandée dans tous les secteurs de l'économie et cette tendance s'affirmera toujours, car le plan vicennal (1960-1980) prévoit un développement de l'économie nationale […]. — (Articles et documents, Secrétariat général du gouvernement, Direction de la documentation, 1965)
  2. Qui a lieu tous les vingt ans.
    • En moyenne, les maxima avoisinent 20 à 30 m³/s. Mais les crues biennales atteignent 28 m³/s, les crues quinquennales 37 m³/s, décennales 43 m³/s et vicennales 49 m³/s. — (Connaissance de l'érosion, Institut de géographie et d'aménagement régional & Université de Nantes, 1998, p.30)
    • Dion Cassius rapporte que les jubilés décennaux et vicennaux des Empereurs avaient leur origine dans le fait qu'en janvier 27 av. J.-C., Auguste avait reçu du Sénat et du peuple son imperium légal pour dix ans ; […]. — (Joseph Bidez, Albert Joseph Carnoy & Franz Valery Marie Cumont, L'Antiquité classique, Imprimerie Marcel Istas, 2002, p.155)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]