annuel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Vers 1100) Emprunté au latin annualis.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin annuel
\a.nɥɛl\
annuels
\a.nɥɛl\
Féminin annuelle
\a.nɥɛl\
annuelles
\a.nɥɛl\

annuel \a.nɥɛl\

  1. Qui dure un an.
    • Le consulat à Rome était annuel.
    • L’exercice de cette charge est annuel.
    • Magistrature annuelle.
  2. Ce qui revient tous les ans, ce qu’on accumule chaque année.
    • Instaurez un système d’abonnement annuel, mais aussi un système de vente au numéro par celui qui remet de main à main le journal à un membre. — (Fernand Vincent, Manuel de gestion pratique des associations de développement rural du Tiers Monde, volume 1, 1987)
    • Alors que les risques auxquels les militaires sont exposés imposent une fréquence d’examen annuelle, certaines cellules avaient institué une fréquence bisannuelle pour les examens, ce qui correspondait plutôt à ce qu'elles étaient capables d'assurer, […]. — (Marc Lemmens, Les oubliés de la grande muette, chez l'auteur/Lulu.com, 2013, p. 112)
  3. (Botanique) Qualifie une plante qui ne vit qu’une saison, qui naît, fructifie et meurt dans le cours d’une année.
    • Ainsi, lorsqu'un sol argileux, compacte, se trouve, par négligence, envahi par des plantes nuisibles, à racines vivaces et traçantes, et par conséquent très difficiles à détruire, telles que celles du pas-d’âne, du chiendent et d'autres, les cultures étouffantes deviennent insuffisantes pour la destruction de ces plantes, car elles n'agissent avec efficacité que sur les espèces annuelles. — (M. A. du Breuil, « Des assolements et de leur application à la culture du département de la Seine-Inférieure », dans le Précis analytique des travaux de l'Académie des sciences, belles-lettres etarts de Rouen, pendant l'année 1842, Rouen : imprimé chez Nicétas Periaux, 1843, p. 153)
    • Bien des variétés de choux sont cultivées en France: […]
      — Le chou-fleur et le chou-brocoli (
      Br. oleracea var. botrytis), dont la partie comestible est l’inflorescence; le chou-fleur est une plante annuelle, le chou-brocoli est bisannuel. — (A. Pouveau, « Production de semences potagères », chap. 10 de Pollinisation et productions végétales, ouvrage collectif dirigé par Paul Pesson & ‎Jean Louveaux, INRA, 1984, p. 471)
  4. (Astronomie) Mouvement annuel du soleil : La révolution apparente du Soleil, d’un point du zodiaque au même point.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
annuel annuels
\a.nɥɛl\

annuel \a.nɥɛl\ masculin

  1. Magazine paraissant une fois par an.
  2. (Vieilli) (Désuet) Impôt que l’on payait pour un an.
  3. (Religion) (Vieilli) Messe que l’on dit pour un mort, soit chaque jour durant un an, soit une fois chaque année.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. M.-A. Lesaint, Traité complet de la prononciation française dans la seconde moitié du XIXe siècle, Wilhelm Mauke, Hambourg, 1871, seconde édition entièrement neuve, p. 25 :
    On excepte les vingt-deux mots suivants : Anna, annal, annales, annaliste, Annam (empire en Asie), Annapolis (ville des États-Unis), annate, annexe, Annibal, annihilation, annihiler, Annonay (ville), annotation, annoter, annuaire, annuel, annuité, annulation, annuler, bisannuel, trisannuel, empanner, dans lesquels an se prononce ane bref : ane-na, ane-nal, ane-nal, … ane-name, ane-napolîss, ane-natt, ane-nèkss, … ane-ni-ilâcion … ane-nonè, ane-notâcion, ane-noté, … anpane-né. Dans la conversation, on ne prononce souvent qu’une n : a-na, … a-no-nè, etc. Dans le mot manne (suc mielleux de certains végétaux ; nourriture tombée du ciel), an se prononce a long : mâne.